Forum privé
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tyran Reena, The Wrath is beautiful

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reena

avatar

Messages : 23
Âmes : 5
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 21

MessageSujet: Tyran Reena, The Wrath is beautiful    Lun 8 Juin - 20:53



Reena, Ire is mine


Fiche d'identité




Nom : Reena
Sexe : Femelle
Âge : 5 ans
Clan : Ire
Titre : //
Péché et Vertu : Colère
Rang : Tyran suprême
Pouvoirs :
  • Neelde Rain : Créer des épées qu'elle peut soit tenir dans la gueule soit "invoquer" sous forme de pluie.

  • Scarlet Dance : Danse sombre et belle qui a pour but d'appeler à sa Colère afin de lui offrir une force titanesque.

Famille : Parents qui ne sont plus de ce monde, un demi-frère Menl'Il


Un peu plus de détails

Spoiler:
 


Pouvoirs : (détaillés)
  • Needle Rain : Au commencement des péchés, une belle humaine aux cheveux ressemblant à une cascade d’or, hérita de la Colère pour son âme qui était animée d'un amour passionnel devenu que folie colérique. Elle était magnifique, et couturière, elle était capable de coudre des robes pour des Reines. Elle y mettait son coeur. Les Hommes la surnommèrent Needle, l'Aiguille. Elle resta dans la mémoire comme le symbole même de la Colère, jeune femme portant un heaume cachant son regard. Ses longs cheveux dorés retombant dans son dos, noués en des tresses mélangées à des ronces. Elle portait le bouclier et des ailes faites d'épées orangées et dorées l'entourant. Needle, Reckless Wrath, guerrière et valkyrie de la Colère. Ce nom résonne encore aujourd'hui, loin des Humains, là où ce sont des animaux qui cultivent les fleurs du Malin, les péchés résonnant et inhibant cet air propre à la rédemption. Needle était devenue le Tyran Reena, belle et gracieuse, on dit que lorsque la louve s'énerve, une ombre humanoïde apparait dans son aura, rappelant la guerrière de jadis, tandis que le véritable don du canin se réveille. Les yeux sur ses pattes se mettent comme un trépigner sous une musique inaudible, tandis qu'ils semblent vomir de leurs prunelles des épées orangées voire dorées. Ces dernières sont les armes de la louve, pouvant se battre avec l'une dans la gueule mais, si les yeux ne vomissent ces armes, ils disparaissent pour se former dans la toison des Cieux, dessinant d'étrange symbole et c'est alors que la Needle Rain commence. Ce ne sont des aiguilles qui tombent, mais des épées, Sword of God's Wrath, qui tombent d'en Haut, transperçant, arbre, rocher et chair. Le nombre de ces épées est très variable selon l'état spirituel de la louve. Lors d'une "légère" utilisation, simple signe de puissance, les épées sont au nombre de 20 au 30 en moyenne. mais lors d'un violent choc émotionnel, la pluie fait tomber plus d'une centaine de ces armes.
    Lorsque la tempête est passée, il ne reste plus qu'un tombeau de ces armes devenant pierre. Sombre don hérité de la Colère de la Needle, Reena doit cependant faire très attention car, tombant des Cieux de manière rectiligne mais, le vent, la pluie ou autres facteurs peuvent les faire dévier et ainsi toucher la belle. Il faut savoir que la zone est de 300 mètre minimum et peut aller jusqu'à 1km avec pour centre la Ire. Mais plus la zone est étendue, plus les chances de parvenir à esquiver les épées sont grandes car, il n'en tombe pas plus, et elles sont alors plus espacées entre elles. De plus, lors de l'utilisation de ce don en mode Rain, la Tyran ne peut plus bouger, comme devenue elle-même statue. Lorsqu'elle se bat en tenant une épée dans la gueule, c'est cette dernière qui commence à devenir pierre. Vous l'aurez compris, la Needle a fini par devenir statue de roc alors, il est possible que la Ire en fasse de même. Un autre canin peut-il s'emparer d'une épée ? Oui, mais, elle se désagrège quasiment aussitôt, ne laissant que quelques secondes au loup pour faire ce qu'il désire.
    Après l'utilisation de ce don, malgré la variation de la puissance utilisée, Reena s'effondre au sol, presque inconsciente. Son corps devient aussi lourd que de la pierre, d'où une mobilisation difficile de la part des siens, pour l'emmener à couvert. Ce corps lourd demeure pendant un laps de temps de dix minutes, chose longue sur un champ de bataille.

  • Scarlet Dance : Ne voulant avoir à utilise la Needle Rain, Reena peut utiliser ce second don, moins contraignant et moins dangereux. Du moins, à courte utilisation à chaque fois. Désireuse de victoire ou prête à se venger, elle se met alors à danser. Ses longs cheveux dorés suivent un mouvement des plus gracieux. Bel art exécuté par la Colère. La Tyran en appelle à sa Colère qui va alors se manifester, souriante, elle vient embrasser le pelage de la Dame, formant des veines sur son corps, rappelant la couleur du magma. Brulure ? Elle ne blesse physiquement le loup ainsi. La Scarlet Dance se terminant, Reena a le pelage aux veines écarlates. Le véritable fléau vient de naitre, octroyant une puissance démesurée à la Ire. Elle peut alors pulvériser un rocher. Mais, elle n'obtient cette puissance que de manière crescendo. En effet, il faut quel échange quatre coup pour que le cinquième soit dit à pleine puissance, mais, plus elle frappe, plus ses mouvements deviennent lent et donc esquivable. En mode Scarlet, Reena ne peut tenir alors qu'au maximum trois minutes. Au-delà, les stigmates écarlates grossissent et l'enferment dans une carapace rappelant le rubis, la faisant devenir que pierre que bien des Meavy convoiterait.
    Pour revenir à la danse en elle-même, il faut savoir que la Tyran ne doit être dérangée, afin de suivre l'exactitude du chemin destiné à faire surgir la Colère. Il faut savoir que ces mouvements durent aux alentours d'une minute, soit pendant une minute, elle se retrouve à la merci de son adversaire.


Physique : Imposante louve, elle n'est que trop fière. Au garrot, elle mesure bien 90cm, soit, elle est une louve relativement grande. Son pelage arbore les couleurs marron, prenant trois teintes différentes. Ce pelage lui permet de bien se camoufler dans les Terres Ire, prenant la teinte des rochers ou encore, dans la forêt, elle peut se dérober par cette fourrure fine, des regards des autres. Pour continuer sur ses caractéristiques, elle a un tatouage de taille assez grande qui part de sa colonne pour étendre ses ailes, tel un oiseau, sur ses flancs. Que ce soit à droite ou à gauche, les motifs le composant son les même. Nombreuses sont les rumeurs relatant de l'apparition de ce tatouage noir juste après l'apparition de la première Needle Rain sur Promised Lands. Un autre se trouve sur sa queue, plus discret, il représente des croies catholiques déformées et étirées vers l'arrière, reliées entre elles par ce qui ressembleraient à un fil ... Sans doute est ce la marque de la couturière Needle ?
Longue et dense, c'est sans doute son épaisse chevelure dorée qui fait le plus défaut à la Belle. Elle énerve bien sa possesseur qui met bien des heures à démêler les mèches qui se rient bien d'elle lorsqu'elles se nouent de nouveau peu de temps après. Jolis, ces cheveux sont les principaux danseurs lors de la Scarlet Dance, attirant les regards des combattants qui en abandonnent leur propre combat juste pour contempler cette cascade d'or s'agiter tandis que le corps robuste mais svelte de la louve se pavane en ce ballet raffiné. Parlons un peu de ce qui se trouve dans ses cheveux ... Reena a une paire de cornes rappelant celles des boucs. Rouges écarlates, elles ont vu le jour lors de la naissance de son crime. Elles ne lui servent peu, hors-mis pour accrocher certaines herbes ou autres lorsqu'elle ne sait où les mettre. parfois, lorsqu'elle dort, de petits moineaux viennent se poser sur ces appendices.
Son regard ... Contrairement à tout ce qu'elle a, aussi bien corporel que accessoire, seuls son oeil gauche se démarque des teintes foncées du marron ou des teintes dorées et écarlates. En effet, il est bleu. Ni foncé, ni trop clair, il est tout simplement d'un beau bleu, sans doute celui rappelant l'océan s'échouant sur les Plages des Akkadians. Ce regard ne laisse s'exprimer qu'une colère grandissante au fil des temps avant d'exploser pour ne laisser de nouveau d'un regard neutre. Cercle vicieux, cet oeil n'est en fait qu'un indicateur pour les siens qui peuvent ainsi décidé de quand venir lui parler. Pratique non ?
Pour l'oeil droit, il est constamment recouvert, caché par un bandeau noir avec une petite épée métallique incrustée dessus. Cet oeil n'est autre que le symbole même de son péché, ou plutôt de son lien avec la Needle. Elle le cache car contrairement à l'autre, il est orangé comme les épées de son pouvoir, à la pupille s'étant déformée pour ne former que la silhouette parfaite de ces armes. Elle a un peu honte de cet oeil bien qu'il représente sa puissance. De plus, beaucoup croit qu'elle est borgne car, une petite cicatrice vient dépasser de l'accessoire mais, ce n'est nullement le cas.

Accessoires ... Ils font des envieux parmi les Meavy car, ils sont fait d'or et brillent énormément lorsqu'il y a du soleil ! De plus, les yeux sur ses pattes, ressemblent à de petites gemmes implantées dans sa peau alors, que ce ne sont que des yeux ... C'est assez dégoutant dit comme ça, mais e faite, ce ne sont que des marques rappelant les iris d'êtres vivants, car, Reena ne peut voir à travers eux, et si on croit que les pupilles nous suivent du regard, ce n'est qu'un effet d'optique car, ils sont bels et bien fixes. Les bracelets les entourant sont la pour renforcer l'illusion car, brillant, ils reflètent l'iris et la pupille, d'où le mirage créé. La Tyran possède un autre bracelet à la patte gauche, tout en bas. Il est relié à une bague par une ficelle et des perles noires, rappelant les chapelets.

Caractère :

Tyran, elle en a que plus hérité de la Colère Divine. Autrefois, si la gentillesse l'habitait et que son péché se taisait ainsi que les autres, la balance s'est inversée. Non qu'elle est perdue sa bonté, mais, elle semble s'être effacée au profit de son regard neutre et de ses spasmes fous. Lorsqu'un rien vient gâcher ses projets, Reena s'emporte et fracasse tout ce qui lui passe sous les crocs ou les griffes, se causant bien des blessures à la gueule ou sur les pattes. Elle n'est qu'une petite bombe à retardement. Elle s'énerve, certes mais, ce ne sont que des petites colères. Lorsque la grande gronde, généralement la Scarlet Dance apparait et en de rare occasion, la Needle Rain vint s'abattre sur Promised Lands. Redoutée par les autres Clans, elle l'est aussi parmi les Ire. Peu des siens viennent la demander en duel afin de tester leurs progrès, tous se taisent lorsque ses ordres sont grondés et résonnent dans le Volcan. Il arrive même que le Cardinal ne puisse la ramener à la raison.
Elle est une véritable tête de mule. Lors d'une décision, elle a tendance à s'y tenir, bien que les Chefs d'Armées et le Cardinal viennent donner un avis défavorable. Sans doute la pire des Tyrans, c'est ce qui en fait sa force, car elle ne recule devant rien, si bien que les batailles ne se jouent parfois que sur sa folie, et sa victoire n'en est que plus grande. Si il y a bien une chose pour la qualifier dans cet instant, c'est la Colère. Elle la devient, la respire et ne fait plus qu'un avec elle. Capable de ce genre de chose avec son péché, il en est que trop évident qu'elle ne recherche rédemption auprès du Judge.

Si elle ne cherche rédemption, pourquoi ne s'est-elle pas arrêté à devenir simple Solitaire ? Errante sans but particulier, ne voulant de la bénédiction du Judge. Dans ce mystère, il n'est alors que trop évident d'en résoudre l'énigme : si la Colère l'habite, la Justice n'en est plus que moins sa rivale. En effet, parfois, en pleine crise de frustration, la Belle semble voir la lumière et comme si un drap immaculé se déposait sur ses yeux pour la calmer, elle redevient Reena, le Tyran sage. Elle analyse alors tout ce qui se doit être, donnant raison à chaque argument. Car oui, elle écoutera jusqu'à la fin les dires d'un traitre ou d'un criminel et après, elle en décidera la sanction. Certains jugeront que c'est de la folie d'entendre de tels mots d'un tel être, qu'il peut être comme le serpent, essayant de nous faire croquer la pomme qui engendra le Chaos, mais, la Tyran ignore tout simplement les autres, faisant un jugement à l’amiable devant ses confrères. Reena, la Colère Juste, sans doute est ce ainsi que l'appelle les exilés qui ont échappé à la Mort ?
Quant une guerre vient à éclater, elle se retire dans son Volcan afin de regarder les batailles faisaient rage autre part que sur son territoire. Beaucoup disent qu'elle fait la balance de la Justice, pesant le pour et le contre de son intervention, ou plutôt celle de son Clan. Car oui, si elle veut protéger tous les canins, il faut savoir que les Ire passeront avant la vie d'un autre prêcheur ou vertueux d'autre-part. Lorsque la décision est prise de non se lancer dans cette guerre, la Tyran envoie des Messagers à chaque Clan, afin de leur demander de faire baisser étendard et leur faire entendre raison. Ne sont-ils pas là pour rédemption ? Alors pourquoi se battre ? Cela ne fera que les engouffrer davantage dans le puits carnassier de leurs péchés. Mais au contraire, si la décision de se mettre sur le pied de combat, le Volcan gronde son arrivée en guerre.

Parfois, il est bien dur de savoir si prendre ou non parti dans une Guerre est bénéfique ...


Histoire :

Il y a bien longtemps, quoique cinq ans ne puissent être considérés comme tel, une louve au pelage marbré de noir et ambré, s'avançait dans les Terres Ires. Elle n'était de la Colère, elle n'était qu'une simple Noble Vainglory, destituée de son titre de Nymphe. la cause ? Elle portait des enfants qui n'était le fruit du Roi mais d'un Ire, qu'elle avait rencontré lors d'une simple balade dans les marécages. Elle était tombée amoureuse de ce fort canin et, elle put le voir de nombreuses fois. Au début, elle l'observait de loin, mais ce dernier l'avait remarqué depuis le commencement et la surpris en train de l'espionner. Cela avait arraché un sourire à son visage taillé en une statue colérique. La Vainglory ne pouvait voir son visage, un masque se gardant bien de le cacher. Ils batifolèrent pendant quelques années avant de dévorer ensemble le péché de leur amour. Et c'est de là que la belle fut condamner à l'exil, et les Juges avaient été clément car, elle portait un enfant. De plus, le Roi n'était là lors de son jugement, sinon, le sort aurait été tout autre. Guilty, était son nom et elle se présenta aux Ire comme porteuse d'enfant d'un des leurs. Sceptiques, les canins du Clan l'ayant trouvé l'emmenèrent au Tyran où la vérité éclata. Les petits qu'elle portait étaient rien d'autre que les descendants du futur Tyran, fils qui avait gagné tous ses combats dans l'Arène, triomphé du sang de son sang pour le pouvoir. L'exil en ces terres fut accordé à la louve qui ne tarda à mettre au monde les louveteaux. Ils étaient au nombre de trois, mais, deux périrent, ne supportant le changement de milieu : humide dans le corps de leur mère, à un milieu sec dans le volcan. La plus jeune résista et les veines alentours vinrent grimper sur son fin corps. Mais personne ne le vit, tous occupés à constater le décès de la mère ... Guilty n'étant plus, le père de la petite ne pouvant, elle fut confier aux curés qui l'élevèrent sous la foi des Dieux.
C'est ainsi que commence la véritable histoire de ce Tyran, Reena. La belle grandissait développait son corps, ses muscles mais aussi un véritable caractère de cochon. Elle suivit l'entrainement militaire de base, se perfectionnant et terrassant les autres avec une facilité. Son père était alors devenu Tyran, mais, la louve l'ignorait, tout le monde lui disait que ses parents étaient morts. Sa mère en la mettant au monde et son père, s'était abandonné à la dépression, mourant petit à petit. Ils n'avaient tord car, le Tyran son père avait changé, plus froid et plus silencieux. Il s'était renfermé sur lui-même depuis la mort de la Vainglory. L'amour rend les gens fous, il leur donne force en contre-parti de dévorer leurs âmes ...
Lors de cette enfance et adolescence, Reena se fit deux meilleures amies, Bastet et Mina. Elles étaient appelées le Trio Infernal, car elles savaient ce dont à quoi l'autre penser et ainsi de suite. Un lien semblait les lier et il faisait leur force. En solo, elles étaient toutes dures à battre mais lorsqu'elles se mettaient à trois contre un ou plusieurs, il l'était quasiment impossible de les battre, elles étaient le combo spécial des Ire. C'était une amitié à toute épreuve qui retient l'attention du Tyran et du Cardinal, mais aussi des Chefs d'Armée. Ils semblaient avoir d'excellents éléments pour leur succession, ce qui fit qu'ils se penchèrent davantage sur les trois. Elles apprirent toutes des capacités des chefs d'armée, qui les entrainèrent durement. Reena était la plus téméraire mais, le Cardinal l'appréciait, car sa foi pour les Dieux était bien plus forte que celles de ses compagnes. Les trois femelles s'épanouissaient dans les combats et la croyances. Rien ne semblait pouvoir les dérouter jusqu'au jour au notre future Tyran apprit une chose : Mina était amoureuse d'un chef d'armée, David. Ce dernier semblait beaucoup l'apprécier comme il semblait s'être beaucoup attaché à Bastet qui était devenue comme sa meilleure amie. Reena regardait de loin, n'osant que trop s'aventurer dans ses histoires mais l'inévitable arriva lorsque l'âge adulte vient pointer le bout de truffe.
Il était temps pour David de se poser, d'avoir des enfants mais, il était amoureux de deux femelles : les meilleures amies de notre protagoniste. Il les affectionnait, leur susurrait des mots tendres aux oreilles sans l'une sache pour l'autre, comme elles ne se disaient mot. Amourette, cela devenait un véritable enfer de triangle amoureux ! Reena essaya de raisonner ses amies, pour ne pas qu'elles commettent l'irréparable mais ce dernier sembla décider à se présenter. Le mâle fit sa déclaration à la belle Mina, lui relatant son amour, son fantasme d'être avec elle, tout cela sous les yeux de Bastet qui ne put que se taire et pleurer en silence. Le Trio se séparait, les deux éprises d'un amour fou se disputèrent et encore, sous les yeux ahuris des Ire. Reena essaya de calmer le jeu cependant, elle en fut éjectée par ses meilleures amies ... Tout aurait pu se finir à cet instant mais David profita de la faiblesse de Mina, la faisant sienne avant d'aller batifoler avec Bastet, laissant sa précédente conquête dans l'oubli. C'est ainsi que la Colère commença à naitre. La belle blonde fit entendre raison au chef d'armée qui s'excusa auprès de Mina. Il s'en alla quand même voir la troisième du trio. Les deux s'accouplèrent et des naissances furent prévues. Cet élément acheva Mina qui disparu en Terres Neutres, où Reena la retrouva, décédée. Elle s'était donnée la mort, ne pouvant accepter le loup qu'elle aimait dans les pattes d'une autre, qui plus est, de sa meilleure amie. La trahison était devenue crime et la Mort n'en avait que trop rit, acceptant une nouvelle personne entre ses portes.
Folle de rage, la guerrière s'en alla retrouver les siens. Scandale explosa tandis qu'elle vint accuser David de la mort de Mina. Crime ? Un chef d'armée ? Cela en fit bien rire et le Tyran ne put punir ni son homme de confiance ni sa propre fille toujours dans l'ignorance. Bastet vint insulter son amie, elle ne semblait entendre ce que la louve venait de dire, ne semblait accepter la mort de Mina ou alors, elle n'avait aucun remord, peu importait. Le chef d'armée brima la blonde qui n'avait que haine envers lui. Les premiers instants de colère de la belle explosèrent. Elle hurlait chaque nuit l'aide des Dieux sous le regard du Cardinal qui semblait lui donner beaucoup d'attention.

Le tragique évènement eut lieu il y a maintenant un an. Bastet venait de mettre au monde ses petits mais David, prit la fuite. Il venait d'être condamné à l'exil pour avoir violenter une chaste du Clan. Le Tyran était prêt à lui donner rédemption et droit de revenir après cinq ans d'exil. Reena n'en pouvait plus, sa Colère grandissante, elle s'en alla trouver le mâle en territoire neutre. Elle lui demanda encore et encore pourquoi il faisait cela : briser et entrainer Mina dans la mort, briser le coeur de Bastet qui venait de mettre au monde, briser l'état psychologique d'une Chaste. Sa réponse fut simple :

« La vie n'est qu'un jeu, alors, je joue avec elle. Et puis, je rêvais tant de pouvoir faire de tels choses salaces avec une Chaste ... Dommage d'un prêtre m'ait vu avant ! »

Il riait encore et encore, comme ignorant les douleurs qu'il venait d'engendrer. Il était le Mal. Il n'était qu'un être malfaisant à éliminer pour le bien des siens, pour le bien de tout Promised Lands. Si il avait fait souffrir celles qu'il prétendait aimer, si il avait brusquer une Vertu, il risquait de le faire avec des louves d'autres Clans. Il devait disparaitre ... Oui, son âme ne devait avoir rédemption mais être condamné à l'exil entre l'Enfer et le Paradis. Oui, il devait disparaitre de ce monde. Colère, colère, tout se mélangeait dans l'esprit de la louve, son regard devint aussi froid que de la glace mais animé de veines écarlates. Son le regard ébahi du traitre, Reena effectua la première Scarlet Dance. Le temps sembla s'arrêter tandis qu'elle dansait, sa chevelure dorée épousant les courbures qu’octroyait le vent lorsqu'il venait la frôler. C'était magnifique tandis que les veines prenaient de l'ampleur. La minute fatidique passa rapidement, l'ancien chef d'armée n'ayant bougé, il ne comprit que trop tard son erreur. La belle se stoppait, le regardant. Elle était effrayante et magnifique à la fois. Elle aurait pu simplement le tuer de la Scarlet Dance mais, sa Colère en décida autrement. Si autrefois ses pouvoirs étaient inconnus, ils se révélèrent en même temps, s'accordant à la perfection. Une ombre vint entourer la louve de sombres drapés, une femmes se dressait parmi elle, écartant ses larges ailes d'épées, formant comme un couloir de la mort autour de la louve. Neelde venait de se réveiller et de trouver un véritable corps adorant la Colère. Les marques en forme de yeux disparurent pour réapparaitre dans les Cieux? La sombre marche venait d'être mise en route. David voulu fuir, mais la Neelde Rain commença et dans ce paysage nocturne, il en devint éclairer par les épées dorées s'abatant sur ce territoire. Ce fut très bref, tout sembla se calmer tandis que la belle s'effondrait au sol, fatiguée. Les veines disparurent tandis que les marques réapparurent. La symphonie et le Cortège de la Mort venaient de passer pour prendre l'âme du défunt devenu que charpie, seule sa tête resta intact.

Reena aurait pu être banni pour le nom respect des ordres du Tyran, mais, une fois les effets secondaires estompés, elle revint, fière et tâchée du sang de son adversaire au Volcan. Elle déposa la tête du chef d'armée devant son Père. Elle acceptait toutes les sentences mais aucune ne lui fit remise, pour cause que le Cardinal avait suivi sont combat, de loin. Il proclamait que la Colère, le véritable péché, était de ce monde, qu'il était incarné en la simple personne qu'était la louve. Elle était le péché lui-même alors, elle devait devenir Tyran. Ce fut ce jour où elle découvrit la vérité. Elle était la première descendante de ce titre, elle aurait du participer à l'Arène, mais voilà qu'elle venait de voler ce titre à son demi-frère Meln'Il. Ce dernier ne lui en voulu absolument pas, n'ayant gagné les combats que par chance selon lui. Reena se rapprocha un peu de lui et apprit les bases de la politique. Tout le monde semblait lui accorder beaucoup de grâce et d'attention, la Colère s'étant manifestée. D'ailleurs, ses pouvoirs s'étant développés, c'est depuis cet instant qu'elle devint assez imprévisible, plus tête de mule et qu'elle enferma sa gentillesse au fond d'elle. Elle l'est mais, elle ne le montrait tout simplement plus. Quant à son ami Bastet, elle se laissa dépérir et connu la Mort, laissant derrière elle des jumeaux.
A la mort du Tyran, la louve blonde prit les reines du Clan. Elle instaura sa propre "tyrannie" qui fut très bien accueilli. Elle nomma son demi-frère Meln'Il Chef d'Armée des Chevaliers, elle fit monter ainsi en grade ceux envers lesquels elle semblait avoir le plus confiance. Puis, elle alla acheter aux Meavy un bandeau pour gâcher son oeil droit, devenu un symbole d'épée comme pupille, signification de son péché. Aujourd'hui, beaucoup qu'elle est devenue borgne car une petite cicatrice dépasse du bandeau ébène.

Aujourd'hui, cinq ans se sont écoulés depuis sa naissance, la voilà devenue la Tyran des Ire ...


Autres : Elle ne recherche pas l'amour, le méprisant.


Voyons voir qui se cache derrière ce personnage


PUF* : Funkimina
Prénom : Appelez moi Lucian, ça me va parfaitement >>
Âge : 18 ans
T'as tu trouvé les tit codes ? Pour qui tu me prends ? Pff, terriens.
Autre : //




Dernière édition par Reena le Jeu 11 Juin - 11:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugö

avatar

Messages : 23
Âmes : 6
Date d'inscription : 19/04/2015

MessageSujet: Re: Tyran Reena, The Wrath is beautiful    Mer 10 Juin - 13:55

Haaay !

Pour moi tout est bon, il ne te manque plus qu'un avatar -même provisoire- pour être validée ^^

EDIT : tout est bon !!! Bon jeu à toi ! N'oublie pas de te recenser ici et de donner ton rang ainsi que le résumé de tes pouvoirs !

~<3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tyran Reena, The Wrath is beautiful
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fuite du tyran
» Les mémoires d'un tyran
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» F.T. de Tiger D. Wrath
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promised Lands :: Administration :: Souvenirs :: Zones :: Zone HRP :: Discutons un peu :: Archives :: Fiches Anciens PL-
Sauter vers: